SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Mini 650

Mini en Mai : Ambrogio Beccaria l’emporte à la barre du proto de Tanguy Bouroullec

vendredi 11 septembre 2020Redaction SSS [Source RP]

C’est à 14h05’51" vendredi 11 septembre qu’Ambrogio Beccaria a coupé la ligne d’arrivée de la Mini en Mai 2020. Après plus de 73h de navigation, l’Italien a remporté cette course incontournable du circuit Mini après avoir mené la flotte sur la quasi totalité des 500 milles. Vainqueur en 2018 en Série, il l’emporte cette année sur un bateau qu’il découvrait : le Proto de Tanguy Bouroullec #969 Cammellone cerca Sponsor.

"C’est une sacrée machine et je suis ravi de naviguer dessus. Je ne suis pas sûr d’avoir été à la hauteur du bateau qui est par ailleurs une belle découverte," explique Ambrogio. "Je navigue sur le bateau de Tanguy car il m’a demandé de l’aider à le développer. Je vais continuer le championnat, terminer la saison et nous allons travailler ensemble pour en découvrir toutes les subtilités car c’est une machine compliquée. Je suis content même si j’ai fait des erreurs de débutants. Je ne suis pas doué pour penser aux petits détails et j’ai même oublié des gants et de quoi me protéger du soleil ! Je suis cramé ! Du point de vue de la navigation aussi j’aurais pu mieux faire, par exemple j’aurais pu avoir une meilleure trajectoire et avoir plus d’avance à l’arrivée. En revanche, je suis très content du coup que j’ai fait au passage des Sœurs, entre Houat et Hoëdic, c’était risqué mais ça l’a fait ! Cette course a été une belle remise en jambes en solo, je n’avais pas navigué en solitaire depuis ma victoire à la Mini Transat 2019. Je suis tout de même content de ma navigation et je me rends compte qu’à chaque fois, on apprend des choses. La Mini en Mai est une course de fou, avec des passages incroyables. C’est très intense. Je suis très content de l’avoir remportée en Série et en Proto et je compte bien continuer comme ça !!".

Marie Gendron prend la deuxième place de ce podium tant convoité. Pour la première fois dans l’histoire Histoire #histoire de la Mini en Mai, une femme monte sur le podium. Sur son Proto #930 Cassiopée SNCF, Marie a bataillé dur et a su s’imposer

 : "C’était une très belle course, un beau challenge contre Sébastien (Pebelier - 787 Decosail - 3e de la Mini en Mai) et Ambrogio. Il y a eu du suspense jusqu’au bout ! Le match a été serré tout le temps, je n’ai rien lâché. C’est ma troisième Mini en Mai et sur les deux premières éditions, j’avais eu beaucoup de casse. Cette deuxième place prouve que l’expérience paye et que le bateau comme le skipper sont maintenant fiabilisés ! Je suis très heureuse, c’est un cadeau que je fais à mon bateau et à moi-même. Le 930 est actuellement en vente mais j’ai souhaité en profiter encore un peu avant de faire une pause et de revenir avec de nouveaux projets !".

La troisième place revient à Sébastien Pebelier sur le Proto #787 Decosail, qui lui aussi aura donné le meilleur de lui-même tout au long des 500 milles.

Du côté des Séries, Léo Debiesse (#966 AvelaSailing.com), grâce à une belle remontée depuis le passage du pont de l’île de Ré, s’adjuge la victoire dans sa catégorie. Il est suivi de Brieuc Lebec qui se sera bien défendu jusqu’au bout sur le #914 Maitri. La bataille pour la troisième place aura aussi été acharnée mais c’est finalement Guillaume Quilfen (#977 Clair’Ocean Sailing) qui complète le podium.

Les arrivées vont se succéder toute la nuit et dans la journée de samedi pour les Ministes toujours en course.



A la une