SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#VolvoOceanRace

Retombées média : Des résultats records pour la Volvo Ocean Race 2017-18

mercredi 28 novembre 2018Information Volvo Ocean Race

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

La dernière édition de la Volvo Ocean Race, qui débutait à Alicante - Espagne, en octobre 2017 et finissait à La Haye - Pays-Bas en juin 2018, sera retenue comme la plus serrée de l’histoire de la course, mais aussi comme une édition record à plusieurs niveaux.

Après avoir parcouru 45,000 milles nautiques autour du monde, trois équipes s’élançaient dans le sprint final vers La Haye avec l’opportunité de remporter le titre. Et ce ne fût que dans les derniers instants que Charles Caudrelier, le skipper de Dongfeng Race Team passa en tête devant MAPFRE et Team Brunel, se plaçant ainsi sur la plus haute marche du podium.

En 45 ans d’histoire, jamais la course n’avait donné lieu à une telle bataille finale. Après 126 jours de course, l’équipe vainqueur coupait la ligne avec une avance de 16 minutes.

Une édition 2017-18 record, pas uniquement sur l’eau. Plus de 2.5 millions de fans sont venus sur les stopovers, plaçant la Volvo Ocean Race au premier rang des évènements sportifs internationaux, alors que de nouveaux standards ont été instaurés en terme d’engagement de nos fans, et de couverture médiatique.

La Volvo Ocean Race 2017-18 en chiffres (en comparaison avec l’édition 2014-15, lorsque cela est possible) :

  • 23 équipières (le maximum jusqu’à ce moment), y compris les trois qui ont navigué à bord du Dongfeng et sont devenues ainsi les 3 premières femmes à gagner la course
  • 2.5 millions de visiteurs sur les 12 villages de course (4% de plus que lors de l’édition précédente)
  • 94,200 invités corporate (+26%) pendant et avant la course, dont 6,500 participants au Guest On Board programme
  • Plus de 3,300 heures de diffusion TV, générant 429 millions d’euros en valeur publicitaire (+46%)
  • Une audience TV cumulée de 2.2 milliards de spectateurs (+45%)
  • 194 heures de direct produites
  • 1.9 milliards d’impressions sur les réseaux sociaux, incluant plus de 200 millions de vues sur nos vidéos
  • 13,7 millions de likes sur les réseaux sociaux
  • Plus de 400,000 commentaires sur les posts Instagram
  • Plus d’un million de commentaires sur notre contenu de course sur Twitter et 9 millions de retweets
  • Durée moyenne de visionnage sur YouTube supérieure à 9 minutes
  • Un post sur Facebook touchait en moyenne 398,000 utilisateurs
  • La plus populaire des vidéos sur les réseaux sociaux compte plus de 23 millions de vues
  • La valeur publicitaire sur les réseaux sociaux est de 71 millions d’euros
  • 71,000 articles en lignes (+10%) et 7,500 papiers (+4%) ont généré 95 millions d’euros en valeur publicitaire
  • Plus de 174 millions de vues sur le site www.volvooceanrace.com (+72%) avec un temps moyen par visite de 4:20 minutes (+149%)
  • L’application officielle a été téléchargée plus de 537,000 fois (+38%)
  • Le tracker de la course a été visité par plus de 111 millions de sessions uniques (+186%)
  • L’audience de la TV digitale (OTT) a été de 342 millions, générant 67,8 millions d’euros en valeur publicitaire
  • Plus de 4,300 médias accrédités pour couvrir la course (+4%)
  • Depuis sa base à Lisbonne - Portugal, le Boatyard a fourni un refit de 15 semaines, soit plus de 6,000 heures de travail sur chacun des sept monotypes VO65 avant le départ, préparant la flotte à la course la plus serrée de l’histoire
  • Accueillir le départ à Alicante - Espagne aura généré 96 millions d’euros pour l’économie espagnole, et l’équivalent de 1,696 emplois à temps plein

La Volvo Ocean Race 2017-18 a également établi de nouveaux standards dans la manière dont un évènement sportif peut intégrer le développement durable comme valeur centrale. En décourageant l’usage du plastique à usage unique dans nos villages de course, nous avons évité l’utilisation de 380,000 bouteilles en plastique. D’autres résultats de ce programme :

  • 7 Ocean Summits se sont tenus pendant la course, avec plus de 2,050 intervenants et invités
  • Plus de 114,000 enfants venant de 40 pays différents ont participé à notre Programme Éducatif
  • 404,000 visiteurs du ‘Globe’, espace dédié au développement durable
  • 30 bouées dérivantes scientifiques déployées par les bateaux concurrents
  • 93% des échantillons prélevés par les concurrents pendant la course alors qu’ils naviguaient sur les océans les plus reculés ont révélé la présence de particules de microplastiques

L’édition 2017-18 de la course marque la fin de la propriété de l’évènement par Volvo. Un nouveau groupe de propriétaires, mené par Richard Brisius et Johan Salén emmènera l’évènement encore plus loin, Volvo restant un important partenaire commercial.

« Lorsqu’on regarde ce qu’on a fait lors de cette dernière édition, la barre a été mise à un très haut niveau, » confiait Richard Brisius. « Les équipes et les marins ont livré des performances incroyables sur l’eau, qui ont lié sport et storytelling. »

« Nous avions une stratégie tournée vers l’avenir afin de mobiliser davantage d’efforts vers les canaux digitaux, permettant à nos fans de s’engager plus facilement avec notre contenu sur la plateforme de leur choix, et cela a créé une réelle valeur pour nos partenaires. »

« Nous sommes également très fiers des résultats de notre programme de développement durable. Des Ocean Summits au programme éducatif et autres recherches scientifiques que nous avons pu faciliter. À l’avenir, ce sera un domaine dans lequel nous allons mettre encore plus d’efforts. »

L’édition 2021-22 de la course commencera à Alicante - Espagne à l’automne 2021 et finira en Europe au début de l’été 2022, avec un maximum de neuf stopovers. Le parcours final sera confirmé l’été prochain (en 2019).

Deux classes de bateaux prendront part à la prochaine édition de la course ; les IMOCA 60 à foils et les monotypes VO65 qui nous ont offert une course si serrée lors de la dernière édition 2017-18.

« L’intérêt des marins et des équipes pour participer à la prochaine édition est déjà très fort, » affirmait Johan Salén. « L’ajout des IMOCA 60 à la flotte existante de VO65 rajoute une nouvelle composante technologique, qui historiquement, a été un élément important de la course. Cela ajoute un nouveau degré de complexité au projet, ce qui est intéressant pour les marins, les designers et ingénieurs mais également pour les fans.

« Nous souhaitons publier la Notice of Race (Instruction de course) et ouvrir la période d’inscriptions le mois prochain (décembre). Dans le même temps, nous avons entamé le processus d’identification des villes étapes pour les prochains stopovers. C’est une période excitante pour la course et nos partenaires puisque nous pouvons nous appuyer sur le succès de la dernière édition. »



A la une