SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Grand Prix Ecole Navale

Amaury Dormet et Greg Closier remportent la Penn Ar Bed Paddle Race en pirogue et Stand-Up

samedi 4 juin 2011Christophe Guigueno

Pirogues, Paddle boarders et Stand-Up Paddle boarders étaient invités à la grande fête du Grand Prix de l’École Navale en participant à la Penn Ar Bed Paddle Race. Lancée peu avant midi sous le nouveau pont de Térénez, le premier pont courbe à haubans de France, la course de 16 km s’est terminée à l’École navale après 1h37 seulement de rame pour le premier des concurrents.

Organisateur de la course, Amaury Dormet n’a laissé à personne l’honneur de mener et de remporter la « race ». Lui qui pratique aussi bien le SUP que la pirogue a choisi cette dernière afin d’en terminer rapidement. Premier à rejoindre la cale de l’École navale où était jugée l’arrivée, il a aussi largement dominé la compétition. « Je suis parti vite pour me placer devant la flotte, » raconte Amaury, une fois arrivé et paré à accueillir les autres concurrents. « Il me fallait lâcher les nerfs dès le début afin de relâcher la pression cumulée par l’organisation de cette première édition. » Dès le départ, Amaury a pris les devants pour imposer sa cadence dans le grand S de l’Aulne, la rivière qui termine le canal de Nantes à Brest et se jette sur le plan d’eau des J80 et M34. Emmenés par le gérant d’Océan Pirogue, les autres sportifs de la pagaie ont bénéficié du courant de la marée descendante pour rejoindre le cimetière des vieux bateaux militaires avant d’enrouler sous les fenêtres de l’abbaye de Landévennec.

« C’était un peu plus dur au début pour les Stand-Up, » concède Amaury. Debout sur leurs planches, ils ont dû faire face au vent de nord-est qui baigne le plan d’eau depuis le lancement, jeudi, du 10e Grand Prix de l’École Navale. C’est pourtant avant la dernière des pirogues que le premier paddle boarder en a terminé. Greg Closier, premier « homme debout » de la catégorie des planches est un spécialiste de la série. « Greg est l’homme qui a tout gagné en SUP dans le coin, » explique l’organisateur. « Il prépare le championnat du monde qui se disputera en septembre en Californie. » « Je termine devant une pirogue » souligne, satisfait, Greg en mettant pied à terre, la pagaie toute en carbone dans la main. « C’était dur au début. Le vent n’est pas top top même s’il y a eu, vers la fin, un bon passage. » La course s’est terminée au portant ce qui leur a permis d’accélérer la cadence pour rejoindre l’arrivée. Dans la catégorie des planches de 14 pieds, Yann Nguyen l’emporte, un peu plus de 5 minutes après Greg Closier, alors que dans celle où les sportifs sont à genoux, usant uniquement de leurs mains pour pagayer, c’est Sylvain Chastagner qui arrive en premier après 2h05 à la force des bras.

Christophe Guigueno pour Kaori / www.gpen.fr



A la une