SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Catamaran de sport

Billy Besson et Marie Riou ont remporté le premier mondial de Nacra 17

Franck Citeau : "On visait le top 3 et ils gagnent"

dimanche 28 juillet 2013Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Après les trois titres européens [2] du début de saison, c’est maintenant au niveau mondial que brille une équipe de France qui semble plus forte que jamais. Samedi, c’est Billy Besson et Marie Riou qui réalisent l’exploit en s’emparant du titre mondial de Nacra 17, le nouveau catamaran olympique, à La Hague, aux Pays Bas.

« Ils ont été dominateurs sur tous les compartiments de jeu » résume Guillaume Chiellino, directeur de l’Equipe de France. Percutants sur les départs et rapides ensuite, Billy et Marie ont su retourner toutes les situations à leur avantage. Sur les 66 bateaux engagés, seuls les Britanniques Ben Saxton et Hannah Diamond – deuxièmes - auront réussi à leur faire de l’ombre. Billy, le barreur parait touché par la grâce en ce mois de juillet puisqu’il s’est imposé il y a une quinzaine de jours sur le mondial de Formule 18, un autre catamaran, non olympique. « A aucun moment je n’ai pensé pouvoir enchaîner deux titres. Dans ma tête, ce n’était pas possible » explique le barreur qui veut déjà « passer à autre chose ». Au delà du sacre de Billy et Marie, c’est tout le collectif du catamaran français – emmené par Franck Citeau - qui est en grande forme. Moana Vaireaux et Manon Audinet terminent 5e alors qu’Audrey Ogereau et Mathieu Vandame occupaient la sixième place avant une disqualification discutée qui les rétrograde à la 16e place du général. Le coach ne cache pas sa joie mais rappelle tout de suite l’objectif : « la médaille à Rio ».

Besson et Riou, l’équipe qui gagne

Il n’a fallu qu’un an à Billy Besson et Marie Riou pour atteindre le plus haut niveau mondial. Leur association a commencé il y a à peine 12 mois et s’est déjà soldée par une deuxième place en Coupe du Monde (à Hyères) et par un titre mondial aujourd’hui. Le Tahitien et la Brestoise évoluent dans les mêmes cercles depuis l’adolescence et sont même - chacun dans sa catégorie - champions du monde jeune ISAF. Billy est un spécialiste incontesté du catamaran, toujours sur deux coques. Que le bateau soit aux Jeux ou pas, il lui reste fidèle et sa fausse nonchalance ne l’empêche pas d’enchaîner les résultats. Marie de son côté est la tout-terrain de l’olympisme. Après des débuts en 470, cette équipière de haut vol s’est convertie au match racing dans l’équipage de Claire Leroy et est même allée jusqu’aux Jeux de Londres, terminés en sixième position.

Interview de Billy Besson :

« On est très contents. Ces 15 derniers jours ont été intenses. A aucun moment je n’ai pensé pouvoir enchaîner deux titres. Dans ma tête, ce n’était pas possible. Bien sûr, j’avais le niveau mais de là à faire une performance comme ça, je n’y croyais pas. Pour moi, ces deux titres sont différents. L’un n’est pas au dessus de l’autre. Ici, ce n’est pas qu’on avait des facilités mais on avait le bon état d’esprit. Il faut relativiser, le résultat laisse penser que c’était facile mais ça n’a pas été le cas. On a eu beaucoup d’attente, du petit temps et des tactiques différentes. Marie s’est super bien adaptée au catamaran. C’est une super régatière. Elle a beaucoup d’humour et elle est très combative. On ne peut pas dire qu’on ait de l’avance. On a bien navigué, c’est tout. Maintenant, il faut passer à autre chose. La vie continue. On a la chance d’avoir un bon groupe d’entraînement et un bon coach. Pour l’instant, c’est bien ! »

Interview de Marie Riou :

« Après les bons résultats des RS :X et des 470, on voulait montrer que le Nacra français était là. Ça nous a mis un beau challenge car l’équipe est belle. Les suivants auront du mal à faire mieux mais ils pourront faire aussi bien ! Je suis contente d’être passée en cata, le support est génial, le bateau va vite. Je ne connaissais pas le catamaran avant et je n’avais pas l’habitude de dépasser les 10 nœuds sur l’eau ! C’est très très fun et, avec Billy, c’est génial. Il m’apporte énormément. Je prends note de tout ce qu’il me dit et le voir arriver ici avec déjà un titre mondial, ça m’a mis en confiance. Je sais que je navigue avec l’un des meilleurs barreurs en catamaran. Il sait ne pas se prendre la tête et c’est un très bon barreur. Il sait faire avancer le bateau, il a le feeling. »

Interview de Guillaume Chiellino, directeur de l’Equipe de France :

« C’est génial ! Ils ont fait une super régate. Ils ont été dominateurs dans toutes les parties du jeu et notamment sur les départs et la vitesse. Ça récompense tout le travail d’équipe réalisé avec Franck Citeau dès l’année dernière. C’est le premier titre mondial français de la nouvelle Préparation Olympique et les autres équipages ne sont pas en reste. Moana Vaireaux et Manon Audinet vont très vite eux aussi et le troisième équipage (Audrey Ogereau et Mathieu Vandame) n’a pas non plus démérité. Sans la disqualification d’hier, ils jouaient eux aussi dans le top 10. En plus, le niveau était très relevé. On note qu’Iker Martinez était présent. C’est un des meilleurs barreurs au monde, il s’est préparé pour ce mondial et il termine 25e. La France a de l’avance, il va maintenant falloir l’accentuer ! »

Interview de Franck Citeau, entraîneur des Nacra 17 :

« Je suis très content. Ils respectent le tableau de marche. On visait le top 3 et ils gagnent. C’est la cerise sur le gâteau. Le reste de l’équipe a bien marché aussi. Ils étaient tous dans les six premiers avant la disqualification d’Audrey (Ogereau) et Matthieu (Vandame) hier. On est super contents mais il ne faut pas se satisfaire de ça. L’objectif, c’est la médaille à Rio et ce qui vient avant est intermédiaire. Il ne faut pas s’endormir sur nos lauriers ! »


Championnat du monde de Nacra 17 :

  • 1. FRA Billy Besson / Marie Riou (SNO Nantes / USAM Voile) – 20 pts
  • 2. GBR Ben Saxton / Hannah Diamond – 23 pts
  • 3. SUI Mathias Buhler / Nathalie Brugger – 43 pts
  • 5. FRA Moana Vaireaux / Manon Audinet (YC Carnac / St Georges Voile) – 48 pts
  • 16. FRA Audrey Augereau / Mathieu Vandame (ASPTT Nantes / SR Vannes) – 72 pts

Plus d’infos : www.nacra17class.com/worldhome/


[1Charline Picon (RS :X) ; Camille Lecointre et Mathilde Géron (470 Feminin) ; Sofian Bouvet et Jérémie Mion (470 Masculin)

[2Charline Picon (RS :X) ; Camille Lecointre et Mathilde Géron (470 Feminin) ; Sofian Bouvet et Jérémie Mion (470 Masculin)



A la une