SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Le Blog du #Kite20 • P2

Projet Kite20 : Le ponçage

Nettoyer et réparer une vieille coque de 420 pour la recycler en kite’machine

mardi 1er septembre 2015Christophe Guigueno

Le 420 que nous avons récupéré (Armel et moi) doit dater des années 60. C’est un antique dériveur avec sa bôme en bois, son mât alu sans barre de flèche et ses appendices en contre-plaqué. Mais pour en faire un Kite20 Kite20 #Kite20 , il y a du travail.

La première mission que nous nous somme fixée a été de dépouiller le dériveur pour voir ce qu’il avait dans le ventre. Ou plutôt sous ses 3 couches de peinture dont une bonne glycero à fenêtres agrémentée de sable pour la fonction anti-dérapant du pont avant (si-si !).

18 juillet 2015 : Arrivée du 420 à Fort-Bloqué. Lancement de l'opération #Kite20 Kite20 #Kite20  !

Posted by Kite20 on dimanche 26 juillet 2015

Nous avons donc commencé par un bon coup de nettoyeur haute-pression à Fort-Bloqué le 18 juillet dernier pour enlever ce qui voulait bien partir avant de transferrer la coque à Kervignac (le 22 août), de l’autre côté de la rade de Lorient, pour un ponçage intensif coque comme pont et fond.

Reprise de la mission #Kite20 Kite20 #Kite20  : Armel ponce la coque. Mon tour à suivi avant l'arrivée de l'orage.

Posted by Kite20 on samedi 22 août 2015

Au menu des surprises, il y a un percement de la coque caché sous une réparation non adhérente et quelques couches de peinture, des réparations en fond de coque au tissu d’arrachage et un renfort de tableau arrière en CP transformé en colonie de vacances pour cloportes. Ça tombe bien, ce sont des crustacés… Il y a encore toutes les vis à placo pour tenir ça ou là ce qui ne devait pas tenir droit comme les fixations de safran !

Reprise de la mission #Kite20 : transfert du 420 à Kervignac pour le début du ponçage de la coque, de la dérive et du safran....

Posted by Christophe Pipof Guigueno on samedi 22 août 2015

Mais comme nous avons récupéré le 420 et sa remorque gratos, nous n’avons pas fait le fine-bouche et en avant le ponçage et le nettoyage ! De plus, dans l’optique de transformer cet antique dériveur en Kite20, enlever et réparer ou consolider ce qui peut être plus sollicité qu’en temps normal sous gréement classique ne peut être que bénéfique.

Ainsi, la dérive et le safran ont reçu une couche de G4 et une coque de roving 280 gr sur chaque face. Tournevol, le cervoliste de Fort-Bloqué nous a fabriqué une petite pièce en téflon. Elle va s’insérer dans le trou de l’axe de pivotement de la dérive qui s’est élargi et a pris du mou avec le temps.

La dérive et le safran du 420 (50 ans au moins) retrouvent une jeunesse et une couche de stratification qui lui donneront plus de rigidité en version #Kite20

Posted by Kite20 on vendredi 28 août 2015

Entre temps, Armel a straté le fond du bateau pour renforcer la fixation du puits de dérive et je me suis attelé à refaire un renfort de tableau arrière et deux équerres qui permettront de ne pas perdre le safran en cours de route. Enfin j’espère…



A la une