SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#SpiOF

Spi Ouest France Destination Morbihan : Le "bilan est très positif" pour Philippe Joubin, le nouveau directeur du Spi

lundi 22 avril 2019Redaction SSS [Source RP]

440 équipages, soleil omniprésent, températures estivales, comités de course bien inspirés pour parer les absences du vent, régates endiablées, village « new look » très chaleureux. Tous les ingrédients étaient présents pour faire de ce Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France – Destination Morbihan 2019 un excellent cru. Sur les quatre jours de régates, entre 4 et 16 manches auront été courues selon les catégories de voiliers, sur des parcours construits ou de grands côtiers, soit 150 au total… Les 21 vainqueurs de ce 41e Spi peuvent être fiers, le niveau de jeu Jeu #jeu était redoutable !

La grand-messe annuelle des régatiers amateurs et professionnels n’a pas pris une ride et s’offre même une nouvelle jeunesse. Il y avait sur l’eau et à terre une ambiance de compétition conviviale poussée par la fraîcheur de très jeunes équipages venus en nombre cette année. Le Spi a décidément un bel esprit.

« 440 bateaux, c’est 70 de plus que l’an passé. Avec l’arrivée de nouvelles séries comme le Figaro 2, les Mini 6.50 et les ETF 26, le Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France évolue avec son temps. La disposition du village a été modifiée pour remettre les navigants au milieu du dispositif. C’est le début de la saison, tout le monde se retrouve, c’est un évènement festif et convivial. Le bilan est très positif ! » confiait aux retours des régates, Philippe Joubin, le nouveau directeur du Spi Ouest Spi Ouest #SpiOuest -France.

Rond Département du Morbihan (J/80, J/70, Open 5.70)

La flotte dense des J/80 composée de 65 équipages a offert un spectacle de toute beauté. Embouteillages aux passages de bouées, envois de spi à la volée façon bouchons de champagne, virements de bord bien placés, de la haute voltige ! A ce jeu Jeu #jeu d’échecs, l’équipage de Courrier Ecole Navale l’emporte largement devant les Espagnols de Grupo Garatu qui réalisaient ce matin une mauvaise manche. « En J/80, la concurrence est très rude, les passages de bouées sont compliqués, c’est le pur plaisir de la régate et ce n’est pas toujours facile de tirer son épingle du jeu Jeu #jeu , d’être dans les dix premiers. » soulignait cet après-midi Christine Briand, régatière émérite depuis les JO de Mexico en 1968, 11e au général à bord de Navigatlantique. Du côté des J/70 (17 bateaux), le Russe New Territories a littéralement survolé la flotte avec 5 victoires de manches sur 10 courues. Il devance de 20 points Hemon-Camus, deuxième au général. Chez les jeunes en Open 5.70, la bagarre pour la première place aura duré jusqu’à ce matin. C’est Sterec skippé par Marine Marine Marine nationale Pereira qui l’emporte devant Bessec Chausseur.

Rond Voiles et Voiliers (Open 7.50, Mach 6.50, First 24 et Diam OD)

Des matches à tous les étages à bord de ces monotypes légers ! En Open 7.50, si l’équipage d’Antoine Gautier (Open Game) a largement dominé les débats, ceux de Nicolas Groleau (Bretagne Telecom) et d’Erwan Le Roux (Le Britannia), respectivement 2e et 3e, terminent dans un mouchoir à égalité de points. De la compétition de très haut niveau ! Ce matin les Mach 6.50 relançaient les dés du podium, les trois équipages étant à égalité de points. Un truc de dingue… Au final, c’est L’Ankou skippé par Yannick Le Clech qui arrache la victoire devant West Paysage de Manu Guedon et Actual d’Yves Le Blevec. Quant aux 18 First 24, ils faisaient leur première apparition sur le Spi Ouest-France avec des équipages très variés et de tous âges. Bénéteau Boat Club (Gaston Morvan) l’emporte devant le Club Nautique de Chantereyne et Accastillage Diffusion. Enfin, la belle famille des 28 DIAM 24 Diam 24 #Diam24 OD a vu la victoire sans appel de Beijaflore avec 12 points d’écart sur le deuxième Golfe du Morbihan Breizh Cola, mais sans jamais avoir gagné de manche. Cinq fois 2e sur 8 manches, la régularité paie ! On notera la belle perf’ des petits jeunes de Pink Lady qui remportent la dernière manche et terminent dans le top ten.

Rond Ouest-France (Grand Surprise, First 31.7, Osiris 2, Osiris 3, Osiris 4)

De vrais chiffonniers en Grand Surprise avec une pluie de réclamations dès le premier jour de régates vendredi. CVSQ de François Morane a dominé les débats avec 4 victoires de manches sur les 8 courues. Il est talonné par Formation BPJEPS La Rochelle, 2e et Diablesse, 3e. En First 31.7, les régates ont été acharnées en tête de flotte. L’équipage de Claire Bothorel (Bistrot du Marin) devance City’Zen Remorque Center et Bonne Nouvelle 2 à égalité de points. Sur ce rond Ouest-France au beau milieu de la baie de Quiberon, les Osiris 1, 2, 3 et 4 ont également offert de magnifiques croisements de voiles. Ces unités de 24 à 40 pieds, réparties en 4 flottes très homogènes, ont régaté à couteaux tirés. Pour preuve, le XP 38 X Spain, vainqueur en Osiris 1, et le Figaro 1 Cartoon II, deuxième, terminent ex aequo. Même scénario en Osiris 2 pour le X 382 Ioalla et le X37 Mayero.

Zone Saint-James (IRC A, IRC B, IRC C, Osiris 1)

Les 80 bateaux de ce rond ont couru 4 manches entre parcours côtiers et construits. La catégorie des IRC B n’aura vu que le tableau arrière du 40.7 Pen Koent, largement premier au classement général, avec son bord Emmanuel Le Men et son père Maurice, 90 ans et 30 ans de Spi dans les bottes ! Deuxième au général, l’équipage normand de Raging Bee, un JKP 10.80, s’est bien battu avec à son bord deux stars de la course au large, Nicolas Lunven vainqueur de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire 2009 et 2017, et Alexis Loison, 13 Solitaire à son actif. Même combat acharné en IRC C entre les deux X 333 Menuiseries.fenêtre.fr. et Atrox qui termine premier. Enfin, l’avion de chasse Paprec Recyclage, TP 52 TP 52 #TP52 , en IRC A rafle la mise devant Saga, un Nelson Marek 471 construit aux USA et Codiam, un Grand Soleil 43.

Zone Equi’Thé (IRC Double, Multi 2000, Mini 6,50, Figaro 2)

50 inscrits en IRC double, 3 nouveautés fraîchement sorties de chantiers (JPK 10.30, Sun Fast 3300, J99) et des régates passionnantes ! Les conditions météo de ce 41e Spi Ouest-France n’ont pas été de tout repos pour ces duos qui ont autant manœuvré que « tactiqué ». Au final, c’est le JPK 10,80 LS Resa qui termine sur la plus haute marche du podium devant Le Sun Fast 3300 Sapristi !. On notera la jolie 3e place d’Olivier Grassi et Fred Duthil à bord du flambant neuf J/99 Grassi, grâce à leur victoire sur la dernière manche de ce lundi. Les équipages de Figaro 2 en double se sont amusés comme des fous à découvrir les manettes de ce monotype Monotype #sportboats de course au large. C’est Immonew qui termine devant avec 4 victoires sur 4 manches courues devant C-Magic et Voilerie HSD. Chez les Mini 6.50, Erwan Le Mene sur Rousseau Clôtures a régné en maître en gagnant toutes les courses. Enfin, le Formule 40 de Christophe Boucault devance Aberzen, Dragonfly 920 et Akila, Bandit 800.

Rond Digitaleo (ETF 26)

Les 6 catamarans volants ont avalé les manches avec gourmandise : pas moins de 16 courues ! Jean-Christophe Mourniac et son équipage sur Team Pro qui découvraient l’ETF 26 n’ont pas cessé de monter en puissance sur ces quatre jours. En tête hier soir, ils ont confirmé sur les ultimes manches de ce lundi matin qu’ils maitrisaient parfaitement l’exercice du vol à trois équipiers. Ils devancent Cool Runnings et Gaspe. Les ETF 26, nouveauté 2019 du Spi, ouvre un nouveau format de courses très courtes, très fun et visibles depuis les quais lors des runs qui ont lieu samedi après-midi.

Le Spi Ouest-France - Destination Morbihan donne d’ores et déjà rendez-vous à tous les équipages du 9 au 13 avril 2020 pour sa 42e édition.

- Info presse www.spi-ouestfrance.com
- Classements : https://evenements.ouest-france.fr/spi/resultats-spi-ouest-france-2019/




A la une