SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#VolvoOceanRace #DongfengRacing

Charles Caudrelier : "Ça va être une belle fin pour l’histoire de la Volvo Ocean Race car il y a trois bateaux à égalité !"

vendredi 15 juin 2018Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Jeudi soir à Göteborg, Dongfeng a terminé 4e de la 10e étape de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace derrière Team Brunel, MAPFRE et AkzoNobel. Au départ à Cardiff, Charles Caudrelier et son équipage étaient en tête d’un point au classement général. Après une étape dans du vent très soutenu, toutes les cartes sont redistribuées puisque que tout va se jouer entre Göteborg et La Haye.

Brunel et MAPFRE sont à égalité avec 65 points et Dongfeng a 64 points (avec un point bonus pour avoir réalisé jusqu’ici le meilleur temps cumulé en course).

Après 10 étapes autour du monde et déjà près de 45 000 milles parcourus (83 000 km), les 700 milles entre Göteborg et La Haye joueront les juges de paix de ce marathon maritime. Ce sera donc celui qui remportera la 11e et dernière étape qui montera sur la plus haute marche du podium.

Départ prévu jeudi 21 juin et arrivée dimanche 24 juin...

Même s’il est déçu de cette quatrième place, le skipper de Dongfeng sait qu’il y a une chance. Cela fait plus de 18 mois que Charles Caudrelier et son équipage se préparent pour concrétiser ce rêve de remporter la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace .

Charles Caudrelier : « L’arrivée était un peu compliquée au milieu des cailloux. C’est décevant car nous étions bien partis mais nous avons eu un souci de vitesse Vitesse #speedsailing sur ces dernières 24 heures. Je ne comprends pas car nous n’avons pas arrêté de regarder et de tout vérifier, c’est peut-être tout en haut de la quille. C’est Brunel qui gagne alors que nous étions devant lui. Ils ont fait un gros come-back. Tout le monde allait plus vite que nous et ils nous ont doublés. On n’a pas fait le break. Ça va être une belle fin pour l’histoire de la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace car il y a trois bateaux à égalité ! J’imagine que pour les fans de la course, ça va être un finish incroyable. Vous avez dû souffrir avec nous mais il y a toujours l’espoir de gagner cette course Nous donnerons tout ce que nous pouvons. »

Pascal Bidégorry, navigateur : « Nous avons fait un départ moyen mais ensuite nous sommes bien remontés et avons pris la tête. On passe les Shetlands en 2e position et depuis on avançait plus. Turn The Tide On Plastic nous a doublés et on a même fait une marche arrière pour voir si quelque chose était dans la quille, puis nous sommes repassés devant. Celui qui gagnera la Volvo Ocean Race sera celui qui gagnera la prochaine étape, on ne peut pas faire mieux comme suspense ! »

Fabien Delahaye, régleur/barreur : « C’était une étape courte et intense, on a fait beaucoup de changement de voiles et de manœuvres. Il y avait du vent fort et c’était très humide. On a eu un souci de vitesse Vitesse #speedsailing ces dernières 24h. On a essayé de trouver des solutions. »

Justine Mettraux, régleuse : « Toute l’équipe aurait préféré gagner cette étape pour être plus sereine sur la fin. Il va vraiment falloir assurer sur la fin mais cette équipe est capable de le faire. C’est beaucoup de travail avant et pendant la course, j’espère que cela va finir par payer. »

Kevin Escoffier, barreur/équipier d’avant : « C’était très intense. Ça aurait pu être pire au classement, et beaucoup mieux aussi ! Nous avons montré que nous pouvions être devant mais nous avons un problème de vitesse. Pendant cette escale, il faudra comprendre pourquoi, plonger et voir sous la quille. C’était très condensé, un départ dans les petits airs, du dévent en remontant par l’Ouest de l’Irlande, puis plus de 40 nœuds au Nord de l’Écosse. Toutes les voiles y sont passées. On n’a pas vu grand-chose car nous étions dans le brouillard. J’espère que c’était aussi excitant à vivre de l’intérieur que passionnant à suivre de l’extérieur. »


Voir en ligne : Info presse dongfengraceteam.com



A la une