SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Pipof à la plage

Débuter le kite après 40 ans : Le kitesurf, c’est de la voile !

Les nouveaux termes à utiliser : kiteboard, Aile en l’air, Hâle-bas, Avion porteur...

lundi 6 février 2017Christophe Guigueno

Le 11 janvier dernier, la Fédération Française de voile annonçait avoir repris la gestion du kitesurf qu’elle avait laissé à la Fédération de Vol Libre à la naissance de ce nouveau sport nautique. La FFV suit ainsi les directive internationales qui classent le kitesurf Kitesurf #Kitesurf sous l’égide de la World Sailing, l’association internationale de voile. Mais point de kitesurf Kitesurf #Kitesurf pour la FFV dont le terme surf Surf #Surf doit en horripiler certains. On parle donc désormais de kiteboard ("glisse aérotractée nautique"). Du coup c’est tout un vocabulaire qui va changer...

Kitesurf Kitesurf #Kitesurf  : Kiteboard
- En communicant sur la récupération du kitesurf Kitesurf #Kitesurf (sur eau et pas sur neige Neige #snow ), la Fédération Française de Voile a employé le terme de "kiteboard". On ne fera donc plus du kitesurf mais du kiteboard (prononcer "kitebôôôrde" parce que c’est du yôôôting !).

Kite : Aile en l’air
- Le kite est l’aile en anglais. Il y a des ailes gonflables, des ailes auto-gonflables et même des ailes sans lattes. Réalisées en toile à spi, on les appellera désormais des "ailes en l’air". Le terme de "spi en l’air" sera autorisé...

Voler : Naviguer la voile en l’air
- Vous aviez le nez au vent pour surveiller les nuages, vous n’aller plus voler. Ce terme est utilisé par les cervolistes. Il leur restera. Désormais, lors que l’on "prend la mer" avec son kiteboard et son aile, on va "naviguer la voile en l’air".

Twintip (alias TT) : Prao Plat (alias PP)
- Cette planche plate, symétrique gauche droite et équipée de 4 ailerons, permet de naviguer bord sur bord, les pieds retenus dans des foot-straps. Cette navigation symétrique comparable à celle des praos en fait donc un nouveau Prao-Plat !

Surf Surf #Surf  : Planche à aile
- Dans les vagues, les kitesurfers utilisent un surf Surf #Surf très proche de ceux qu’utilisent les surfers. Mais point de surfers dans le yachting où les funboards sont appelés "planches à voile". On les appellera donc "planches à aile".

Nose : Etrave
- Point de nose sur vos surfs ou autres TT, il faudra désormais parler d’étrave, voire de poupe et de proue...

Barre : Bôme
- La barre utilisée pour piloter la voile sera désormais nommée la bôme.

Bordé-choqué : Hâle-bas Le bordé-choqué sert à contrôler le creux de l’aile pour moduler sa puissance. On parlera donc de réglage de hâle-bas.

Lignes : Drisses
- Des lignes ? Mais pourquoi pas des ficelles aussi ? Non, dans le yachting, on parle de drisse. C’est donc le terme qu’il faudra désormais employer.

Aileron : Safran fixe ou dérive
- Que ce soit en Planche à aile ou PP, le terme aileron ne sera plus utilisé. Les ailerons, c’est pour les requins. On utilisera donc le terme "safran fixe" ou "dérives".

Foil Foil #foil  : Avion porteur
- Le foil Foil #foil existe bien entendu dans le yachting décadant et anti-archimédien. Il pourrait même faire son entrée aux Jeux Olympiques avec une version volante des catamarans Nacra 17. Bien entendu, on les connaît depuis des dizaines d’années mais ils se sont développés avec les Moths à foils avant de contaminer les catamarans de la Coupe de l’America, les catas de sport et désormais tout ce qui navigue, du monocoque du Vendée Globe aux planches à voile. Difficile donc de nier ce terme qui impose son tip et son shaft dans le nautisme. Le terme foil pourra donc être maintenu mais, en ce qui concerne les planches à aile volantes, on parlera d’avion porteur puisque telle est la forme caractéristique du foil en T avec stabilisateur utilisé en kiteboard.

Spot : Zone de navigation
- La FFV va réglementer les zones de navigations pour la pratique du kiteboard en amateur comme en compétition. On ne parlera donc plus de "spot", terme réservé aux surfers.

Club de kitesurf : Yacht Club
- Il faudra s’y faire. Le kite, c’est du yachting. Mais comme la majorité des pratiquants est d’un âge avancé, ils et elles apprécieront la douceur des fauteuils club des Yachts Clubs de leurs régions.

Ecole de kitesurf : Ecole française de voile
- Les écoles de la FFV proposeront désormais des formations à la voile en l’air. C’est le moment de débuter bien encadré si vous ne vous y êtes pas encore mis(e).

Moniteur de kitesurf : Moniteur de voile
- Les moniteurs de kite devront donc disposer d’un diplôme validé par la FFV. Pas de souci pour les moniteurs FFVL dont le diplôme était déjà contrôlé par le ministère des sports et devrait donc être automatiquement validé par la FFV.

Race : Régate
- Que ce soit pour la planche obsolète de "race" comme pour les compétitions, on devra parler de "régate".

Scoop : carène
- La courbure des planches correspond à celle d’un fond de bateau. Il s’agira donc de parler de carène plate pour les P-P ou cruse pour les planches à aile.

Double concave : Carène aérée
- Pour déjauger et mieux planer, les surfs et les twintips possèdes des formes évoluées. On parlera alors de carène aérée. Attention, il ne peut s’agir de monocoques puisque la définition même d’un monocoque interdit toute remontée de la courbure de la carène du bordée à la quille.

Rails : Bordés
- Point de rails d’appuie. On crante donc sur le bordé.

Cranter : Anti-dériver
- On crante quand le TT (pardon le PP) croche dans l’eau pour remonter au vent. Ce verbe sera donc remplacé par celui d’anti-dériver.

Foot-straps : cale-pieds
- Evidemment, la francisation des termes est prioritaire comme pour les cale-pieds sur les PP, planches à ailes ou planches à avion porteur.

Kiteloop : 360 aérien
- Ça tourne ? Ce sera donc un 360 aérien pour se différencier du 360 de pénalité en régate.

- Quelques termes qui ne changent pas : tribord, bâbord, amure, noeuds, près, décoller, border, choquer.



A la une