SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actu des sports de glisse depuis 2000

Transat en double

Transat Jacques Vabre : il ne reste plus que deux équipages en course

dimanche 26 novembre 2017Information Transat Jacques Vabre

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Avec l’arrivée du Class40 Class40 #Class40 Gras Savoye Berger Simon Obportus ce midi en dixième position, il ne reste plus que deux équipages en course. Les Brésiliens de Mussolo 40 Team Angola Cables doivent encore parcourir 220 milles avant de mettre pied à terre dans leur pays demain matin, tandis qu’Esprit Scout sort tout juste du Pot au noir à plus de 1 200 milles de Salvador de Bahia ! Marc Dubos et Jacques-Arnaud Seyrig ne pourront goûter aux plaisirs bahianais que jeudi 1er décembre en fin d’après-midi.

ETA des prochains bateaux :

  • Mussolo 40 Team Angola Cables : le 27 novembre vers 10h
  • Esprit Scout : le 1er décembre vers 15h
  • Rappel : pour être classé Esprit Scout doit arriver avant le 3 décembre 0h 19mn.

Rappel des dernières arrivées en Class40 Class40 #Class40

  • 8e, Gustave Roussy (Sylvain Pontu/Christophe Rateau) le 25 novembre à 22h55. Temps de parcours : 20j 09h 20mn
  • 9e, Eärendil (Catherine Pourre/Benoît Hochart) le 26 novembre à 06h 16mn. Temps de parcours : 20j 16h 41 mn
  • 10e, Gras Savoye Berger Simon Obportus (Olivier Roussey/Philippe Burger) le 26 novembre à 11h 08mn. Temps de parcours : 20j 21h 33mn.

LES MOTS DES SKIPPERS

Sylvain Pontu, skipper de Gustave Roussy

« On a fait notre course comme prévu, c’est-à-dire au mieux, avec les peines et les bons moments. On est super satisfaits, on ne pensait pas arriver aussi vite, d’ailleurs toute notre famille est encore dans l’avion ! Avec Christophe (Rateau), le défi c’était déjà de partir, c’était un gros challenge. Après, faire ce parcours dans un temps record Record #sailingrecord  ! On s’était dit qu’on aimerait faire 10e, on est 8e. On a mis le paquet à la fin. Sous spi, on savait que ça allait marcher, les autres nous ont quand même mis la pression. »

Catherine Pourre, skipper de Eärendil

« Voilà, on l’a fait ! A force d’arrêts, ça fait plaisir d’être là avec finalement un safran qui a tenu. Je pensais vraiment avant l’arrêt à Mindelo (Cap Vert) que c’était plié vue la façon dont la ferrure de safran était pliée. On a eu beaucoup de chance, on s’est dit « On y retourne, on va retrouver les copains », mais on n’a pas réussi à tous les récupérer. La Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , ce n’est qu’une fois tous les deux ans, alors si on la loupe, ce n’est qu’une fois tous les quatre ans ! Dès qu’on a su qu’on pouvait réparer on s’est dit « On y va ! ». Antonio (Pedro Da Cruz) a été super. »

Olivier Roussey, skipper de Gras Savoye Berge Simon Obportus

« Moi je garde un souvenir incroyable dans la descente vers les Açores, on était à 17 nœuds avec tout dessus, c’était le jour ou V and B bat le record Record #sailingrecord , ils sont givrés ! Il faudrait leur faire un encéphalogramme ! Ils nous ont mis 100 milles en 24h. On a tenu une heure à cette vitesse Vitesse #speedsailing -là. Ce fut une belle course à trois bateaux. Le passage à niveau s’est fait au Cap Vert. Un grand merci à tous ceux qui nous ont permis d’acquérir le bateau, c’est une histoire d’amitié… C’est aussi pour ça qu’on fait ça ! »



A la une