SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actu des sports de glisse depuis 2000

#Class40 @Made_in_Midi

Kito de Pavant : "on va beaucoup naviguer d’ici la Route du Rhum"

mercredi 4 avril 2018Redaction SSS [Source RP]

A sept mois du départ de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum – Destination Guadeloupe, qui célébrera son 40e anniversaire avec un plateau record Record #sailingrecord de 120 concurrents, l’heure est aux préparatifs et à la recherche de partenaires pour Kito de Pavant. Le skipper méditerranéen s’alignera pour la 3e fois au départ de la plus mythique des transatlantiques en solitaire le 4 novembre prochain, avec un seul objectif en tête : le podium.

Depuis son retour de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 , sur laquelle il a signé une belle 5e place en IMOCA Imoca #IMOCA (avec Yannick Bestaven), Kito de Pavant n’a pas chômé. Le skipper occitan a profité de la trêve hivernale pour entamer sa préparation pour la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , qu’il disputera à bord de l’un des meilleurs bateaux actuels : le N°142. Dessiné par Guillaume Verdier, ce dernier n’est autre que l’ex Class40 Class40 #Class40 de Yannick Bestaven, vainqueur de la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 2015.

Fiabilisation et optimisation du bateau

Kito de Pavant et son équipe ont travaillé tout l’hiver sur la fiabilisation et l’optimisation du bateau.

« Hervé Giorsetti (directeur technique), travaille sur les plans du bateau depuis le début de l’année. Brice de Crisenoy, (boat captain), s’occupe des modifications structurelles, alors que Ricos (Eric Lefevre) va gérer ce qui touche à la peinture et à la carène. Daniel Cailloux travaille quant à lui sur l’électronique et les systèmes informatiques », détaille le skipper Made in Midi.

« On a tout démonté, beaucoup de choses ont évolué. Au niveau de la structure, on essaie de raidir le bateau qui était un peu souple, on travaille également sur les changements de plan de pont et sur les nouvelles voiles avec Delta Voiles. L’idée est de fiabiliser le matériel, les nouveautés électroniques et informatiques, et d’améliorer les points identifiés en navigation en fin d’année dernière. On touche un peu à tout, en essayant de rendre le bateau le plus efficace possible. C’est important, car on va beaucoup naviguer d’ici la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum , et on n’a pas prévu de refaire un chantier d’ici là. », poursuit-il.

Une recherche active de partenaires

Toujours en quête d’un partenaire principal qui lui permettrait de boucler son budget, Kito de Pavant a décidé d’anticiper plutôt que de se priver de précieux mois de préparation.

« Il faut anticiper. On ne peut pas attendre d’avoir tout le budget prévu pour travailler sur le bateau. On bosse dessus depuis la fin de l’année dernière avec mon équipe. »

En l’absence de partenaire principal, le bateau de Kito de Pavant s’appellera Made in Midi pour la Route du Rhum.

« Cela permettrait de mettre en avant ce beau projet qui réunit des partenaires du Sud de la France depuis 5 ans, leur permet de découvrir la course au large et leur donne accès à de belles aventures à moindre coût. Mais la place est disponible pour un ou deux partenaires majeurs qui peuvent encore prendre le nom du bateau », confie le skipper basé à Port Camargue.

La Méditerranée comme terrain de jeux

Pour sa préparation, Kito de Pavant a choisi de rester en Méditerranée.

« Nous allons participer à la Semaine de Porquerolles, à la Giraglia Rolex Cup et aux régates locales, histoire de se mesurer aux autres et de voir comment fonctionne ce bateau ».

Le chantier à Port Camargue, la préparation physique quotidienne chez R-Révolution Santé et la recherche active de partenaires n’empêchent pas Kito de naviguer.

« Je suis sur l’eau quasiment tous les week-ends depuis le début de l’hiver : régate en IRC à Palavas il y a deux semaines, la SNIM avec mon copain et sauveteur* Jean-Charles Rougeulle ce week-end à Marseille. On finit 4es à un tiers de seconde du podium. Il ne faut pas perdre la main ! On fera également la Palerme-Monaco en double ou en équipage en août, et tout ce qui se présentera. Je dois également faire ma qualification de 1200 milles pour la Route du Rhum. Je pense faire cette semaine de navigation en solitaire dès que le bateau sera prêt, idéalement en juin avant la Giraglia »,

indique-t-il, précisant que de nombreuses sorties partenaires sont également prévues au cours de l’été.

« Je travaille parallèlement sur d’autres projets ambitieux de tour de Méditerranée et de tour du monde », ajoute-t-il.

Un emploi du temps bien chargé pour le skipper occitan qui met toutes les chances de son côté pour atteindre son objectif : « faire mieux que la dernière fois », soit 3e lors de la dernière édition de la Route du Rhum en 2014.

Le Team Made in Midi vous donne rendez-vous début mai à Port Camargue pour la mise à l’eau du nouveau bateau de Kito !

* Jean-Charles Rougeulle faisait partie de l’équipage CMA CGM du Marion Dufresne lors du sauvetage de Kito de Pavant en décembre 2016 pendant le Vendée Globe.

- Info presse www.madeinmidi.org


Voir en ligne : Info presse madeinmidi.org



A la une