SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Imoca Arkéa - Paprec

Sébastien Simon : "C’est une grande chance… de construire un bateau qui sera à l’image de ce que l’on aura imaginé avec Vincent Riou"

mardi 6 février 2018Redaction SSS [Source RP]

Présents depuis de nombreuses années dans le sponsoring Sponsoring #Sponsoring voile, Arkéa et Paprec s’unissent pour accompagner Sébastien Simon et Vincent Riou sur le circuit Imoca Imoca #IMOCA . Une grande première pour le skipper originaire des Sables d’Olonne, qui bénéficiera de l’expérience et l’expertise de Vincent Riou, directeur technique du projet, ainsi que d’un bateau spécialement dessiné par Juan Kouyoumdjian et construit par CDK.

Le Vendée Globe, Sébastien Simon, 3e du Championnat de France de Course au Large l’an dernier, en rêve depuis toujours. Une évidence pour ce natif des Sables d’Olonne qui participera à l’édition 2020-2021 de ce mythique tour du monde en solitaire, sans escale et sans assistance. Il sera accompagné dans ce projet par Arkéa, qui le suit sur le circuit Figaro depuis ses débuts professionnels, ainsi que par Paprec Group, qui connaît bien la course pour y avoir participé à quatre reprises aux côtés de Jean-Pierre Dick. Un rapprochement naturel pour ces deux groupes qui partagent des mêmes valeurs humanistes et l’amour de la mer.

Un projet humain et sportif ambitieux

« Je suis très heureux de bénéficier pour cette aventure Aventure de l’appui de deux partenaires habitués aux challenges marins et surtout de l’expérience inestimable de Vincent Riou, un expert reconnu du circuit, vainqueur du Vendée Globe 2004-2005 », se réjouit Sébastien Simon.

Outre la transmission du savoir-faire du marin finistérien, le jeune skipper bénéficiera du potentiel technique d’un bateau neuf dessiné par Juan Kouyoumdjian. La construction de ce navire débutera chez CDK, à Port-la-Forêt (29), courant 2018, pour une mise à l’eau au printemps 2019.

« Nous espérons que ce partenariat avec ce chantier d’exception nous portera bonheur : il a fabriqué les bateaux gagnants des quatre derniers Vendée Globe », plaisante Sébastien Simon, qui ajoute « Nous travaillerons aussi avec le bureau d’études lorientais Gsea Design pour les calculs de structures en composites. Ce projet bénéficiera ainsi de la filière d’excellence francaise », poursuit le skipper. « C’est une grande chance que m’offrent mes partenaires de construire un bateau qui sera à l’image de ce que l’on aura imaginé avec Vincent Riou ».

Cette saison, Sébastien Simon aura à cœur de terminer de la meilleure des façons sa 5e saison de Figaro afin de hisser haut les couleurs de ses partenaires Bretagne – CMB.


Ils ont dit :

Jean-Pierre Denis, président du Crédit Mutuel Arkéa et du Crédit Mutuel de Bretagne : « Nous avons échangé à plusieurs reprises avec Sébastien, que nous accompagnons depuis quatre ans, sur son désir de participer au prochain Vendée Globe. C’est un jeune marin très talentueux, structuré et exigeant avec lui-même. Ses qualités lui ont déjà permis de figurer avantageusement sur le circuit Figaro ces dernières années. Nous avons souhaité l’accompagner dans cette formidable aventure Aventure qui va lui permettre de franchir de nouveaux caps. Et pour relever les challenges qui l’attendent, il aura le grand privilège de pouvoir s’appuyer sur l’expérience et le savoir-faire reconnu de Vincent Riou. »

Sébastien Petithuguenin, directeur général de Paprec Group : « Nous souhaitons repartir sur un programme de quatre ans en Imoca Imoca #IMOCA avec le Vendée Globe en point d’orgue. Avec la fougue et le talent de Sébastien Simon, auxquels s’ajoute la grande expérience de Vincent Riou, nous construisons un projet compétitif sur lequel nous fondons beaucoup d’espoir. Le jeune skipper pourra compter sur le soutien enthousiaste des 8 000 collaborateurs et collaboratrices de Paprec. »

Vincent Riou, responsable et directeur technique du projet : « Sébastien est quelqu’un de pertinent et d’engagé que j’apprécie. Je vais l’aider sur le plan technique au niveau de la conception et de la construction du bateau. Je lui transmettrai ensuite mon expérience de ces bateaux que je connais bien afin de lui faire gagner du temps dans son apprentissage ».

- Info presse Rivacom



A la une