SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Imoca #ultim #BruitsdePonton

Bruits de ponton : Un 60’ pour Thomas Ruyant ? Le plein chez CDK ? Un VPLP pour Thomson ? Gitana Team bousculé ? Maître Coq au féminin ?

samedi 17 mars 2018Christophe Guigueno

Si vous avez lu le Tip & Shaft #96, vous savez tout sur le mercato des monocoques de 60 pieds existants en vue de la Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum de novembre et du prochain Vendée Globe en 2020. Dans ce numéro de la newsletter, il était aussi rappelé qu’Antoine Mermod annonçait au moins six bateaux neufs de plus. Il y a donc Charal pour Jérémie Béyou et un nouvel Hugo Boss pour Alex Thomson. Ont ensuite été annoncés Arkéa - Paprec pour Sébastien Simon et Apivia Mutuelle pour Charlie Dalin. Le 5e devrait être celui de Thomas Ruyant dont la mise en chanter serait lancée.

Un nouvel Imoca Imoca #IMOCA sur plans Verdier pour Thomas Ruyant ?

Le skipper du projet Le Souffle du Nord avait pris part au dernier Vendée Globe à la barre du 60’ (souvent malchanceux) né sous le nom de Groupe Bel pour Kite de Pavant. Pour son tour du monde, le Nordiste disposait un nombre important de sponsors. L’un d’eux, une grande entreprise du Nord, aurait choisi de le soutenir en nom propre pour le prochain Vendée Globe ce qui lui permettrait de lancer la construction d’un nouveau bateau.

Dessiné par Guillaume Verdier et issu des recherches de l’architecte naval d’Arradon sur un bateau conçu à la fois pour le Vendée Globe en solitaire et la Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace en équipage, le voilier serait construit par Persico, le chantier italien qui a construit auparavant l’Imoca Imoca #IMOCA No Way Back et les fameux Luna Rossa...

Hugo Boss construit aussi en Italie ?

Deuxième du dernier Vendée Globe, Alex Thomson va lancer, et ce n’est pas un secret, la construction d’un nouveau bateau. Mais le skipper anglais qui n’aime pas faire comme tout le monde aurait choisi de ne pas commander un nouveau plan VPLP-Verdier. S’il aurait aussi choisi le chantier italien Persico pour la construction du bateau, le nom du cabinet d’architectes navals resterait secret. Un plan VPLP tout court ? Si c’est le cas, dans le même chantier, il y aurait deux équipes concurrentes faisant construire des voiliers conçus par des architectes concurrents. Pas simple pour garder ses petits secrets en famille...

CDK fait le plein ?

Si ces deux skippers auraient choisi un chantier italien, les Français qui ont annoncé leur projets ont, eux, choisi CDK. Le double chantier de Port-La-Forêt et Lorient fait le plein pour le printemps avec le chantier de mise à jour du trimaran Ultim Ultim #Ultim #multicoque de François Gabart et 2 Imoca à construire. MerConcept, l’écurie du vainqueur du Vendée Globe qui lance la construction d’un nouveau monocoque sur plans Verdier (Tip & Shapt #104) pour Charlie Dalin préfère travailler avec le chantier local.

Arkéa - Paprec (ou l’inverse ?), le nouveau bateau signé Juan Kouyoumdjian pour Sébastien Simon et dont le directeur technique est Vincent Riou sera lui-aussi construit chez CDK. Le chantier dirigé par Philippe Facque bénéficierait du recrutement de Stéphane Digard, responsable de production avec qui les teams apprécieraient travailler.

Maître Coq au féminin sur le prochain Vendée Globe ?

Vous avez remarqué ? Les dernières annonces officielles de mises en chantier concernent des skippers masculins... Pourtant, les grands sponsors banquiers ou assureurs n’ont-ils pas autant de clientes que de clients ? S’il y a peu de femmes formées à la course au large, il faut pourtant saluer l’initiative de Mark Turner qui a fait évoluer les règles de l’actuelles Volvo Ocean Race Volvo Ocean Race #VolvoOceanRace pour imposer des femmes à bord. Du coup, de nombreuses femmes participent au tour du monde en équipage et créent un vivier de compétences qui pourrait retenir l’attention de sponsors non assoiffés de victoires au masculin.

Il se dit d’ailleurs que Maître Coq, l’ancien partenaire de Jérémie Béyou qui a lancé dans la construction d’un bateau neuf sur plans VPLP en Espagne et en Angleterre sous les couleurs de Charal, pourrait être toujours intéressé par un projet modeste sur le prochain Vendée Globe. Modeste, mais féminin ! Avis aux skipperines, Maître Coq chercherait un projet et une femme à aider.

Mouvements de houle chez Gitana ?

Des bruits de ponton circulaient depuis quelque temps en provenance du Gitana Team : Sébastien Josse aurait été remplacé ou sur le point de l’être ? Après la Transat Jacques Vabre Transat Jacques Vabre #TJV2015 perdue à cause du délaminement des foils, l’équipe basée à Lorient subissait semble-t-il quelques tensions interne.

Du côté technique, il paraitrait que le responsable du bureau d’études, Antoine Koch, ancien skipper, architecte naval et ingénieur, aurait quitté l’équipe cet hiver. L’ingénieur structures Armand de Jacquelot serait aussi parti vers des horizons plus glacés.

Mais quid de Sébastien Josse ? Finalement, les tensions seraient apaisées puisque le Maxi Edmond de Rothschild, son skipper et ses foils seraient (enfin) confirmés pour un entraînement en commun à Port-La-Forêt avec le Banque Populaire IX d’Armel Le Cléac’h, le Sodebo de Thomas Coville et le Macif de François Gabart. La Route du Rhum Route du Rhum #RouteDuRhum a déjà commencé...



A la une