SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#MiniEnMai

Mini en Mai 2018 : Victoires d’Erwan le Mené et d’Ambrogio Baccaria

samedi 26 mai 2018Redaction SSS [Source RP]

Après 3 jours 19h 32m 36s, Erwan le Mené (#800 Rousseau Clôture) a remporté la 5e édition de la Mini en Mai. Une course menée tambour battant pendant laquelle le Trinitain n’a rien lâché, prenant de bonnes options et faisant parler son expérience et la maîtrise de son Proto.

Enchanté de remporter pour la première fois cette course devenue une incontournable de la Classe Mini, Erwan apprécie le moment :

"Je suis ravi, c’est une course que j’adore, chez moi à la Trinité-sur-Mer avec un parcours génial. C’est la troisième fois que je participe. J’étais 6e en Série en 2016, 2e en 2017 sur le #800 derrière Ian Lipinski et cette année, c’est la bonne !"

Troisième victoire en trois courses depuis le début de la saison, Erwan explique cette réussite :

"Je connais maintenant tellement bien mon bateau, que j’avance avec le moindre souffle d’air. Même si j’en découvre encore, j’ai assez d’expérience et de réflexes pour ne plus réfléchir et je suis sûr de mes choix. On écrit une histoire avec son bateau, le #800 et moi, on s’est apprivoisé."

En tête depuis le parcours en baie de Quiberon, Erwan n’a rien lâché. Son secret ? "J’y vais à l’instinct. Cette course a été la guerre des nerfs, j’ai eu tout le temps peur que le vent fasse n’importe quoi et que François Jambou (#865 BFR Marée Haute Jaune) me double sur un bord de reaching, sur lequel son bateau est très puissant. Moi qui part en général la fleur au fusil, je me prends maintenant au jeu et me mets la pression tout seul. Mais je me suis rappelé des mots de Gwénolé Gahinet pendant la Plastimo Lorient Mini 6.50 :

"Il vaut mieux aller vite n’importe où, que doucement quelque part", donc j’ai foncé !"

Frédéric Denis, vainqueur en 2015 de la Mini en Mai et de la Mini Transat sur le #800, est venu accueillir son pote Erwan :

"Il a navigué propre, il connaît les points forts et les points faibles du bateau. Il a tout donné et n’a rien lâché malgré des conditions très changeantes, ça se sent qu’il maîtrise le bateau. Sa victoire fait vraiment plaisir. Je sens qu’il va craquer et repartir pour une Mini Transat !"

En réponse, une petite lueur qui s’illumine dans les yeux d’Erwan...

François Jambou (#865 BFR Marée Haute Jaune), deuxième Proto, a coupé la ligne d’arrivée 55 minutes après le vainqueur :

"La course s’est bien passée même si je n’ai pas eu de chance avec la pétole. Je suis resté longtemps collé avant le passage du pont de l’île de Ré. La première nuit a été cool, il y avait du vent, ça allait vite, le bateau marchait bien, c’était vraiment marrant."

Le troisième au scratch et en Proto, Jorg Riechers (#934 Lilienthal) a coupé la ligne à 9h12, quasiment 2h30 après Erwan le Mené :

"J’étais 2e au Raz de Sein mais ensuite je n’ai pas très bien navigué. Je suis finalement bien revenu sur François mais avec mon nouveau proto à foils, il faut trouver un compromis et ce n’est pas forcément facile."

Ambrogio Beccaria (#943 Wanted Sponsor) et Valentin Gautier (#903 Banque du Léman) prennent les deux premières places du podium en Série. Les deux barbus auront joué le suspense jusqu’au bout, 22 secondes d’écart les séparant à l’arrivée.

"C’était long, difficile mais chouette. J’ai un nouveau bateau que je découvre encore, mais c’est génial, il va vite tout le temps et tout seul !" explique Ambrogio, "C’est ma 2e Mini en Mai (Ambrogio avait terminé 14e en 2017 en Pogo 2, ndlr) et je suis ravi de la gagner. La Trinité-sur-Mer est mon lieu préféré en Bretagne et nous sommes toujours très bien accueillis par la SNT et ses bénévoles. Le petit truc en plus de cette course, c’est le parcours en baie de Quiberon que j’apprécie particulièrement."

Même son de cloche du côté de Valentin Gautier :

"C’était bien mais difficile. C’est la course la plus dure de toute ma vie, et pourtant j’en ai fait des trucs dingues ! La bagarre a été intense jusqu’au bout, c’était très long et les conditions étaient instables, ça tournait dans tous les sens. Psychologiquement, ce n’était pas facile et nous avons eu peu de temps pour nous reposer. C’est la première fois que je finis la Mini en Mai, l’année dernière je m’étais bloqué le dos pendant le prologue. C’est la course la plus variée du circuit, avec un parcours construit, du côtier et de l’hauturier, c’est une excellente expérience."

Nicolas d’Estais (#905 Cheminants) complète le podium en Série. Il coupe la ligne après plus de quatre jours de mer et une dernière ligne droite sous un orage dont ils se souviendront tous longtemps.

Résultats

Proto

  • 1. Erwan le Mené - #800 Rousseau Clôture - 3j 19h 32m 36s
  • 2. François Jambou - #865 BFR Marée Haute Jaune +55 min 14s
  • 3. Jorg Riechers - #934 Lilienthal +2h 22 m 40s
  • 4. Pierre Ralite - #802 Pierro Large +6h 49m 39s
  • 5. Fabio Muzzolini - #716 BFR Marée Haute Violet +6h 52m 12s

Série

  • 1. Ambrogio Baccaria - #943 Wanted Sponsor 3j 22h 47m 40s
  • 2. Valentin Gautier - #903 Banque du Léman +22s
  • 3. Nicolas d’Estais - #905 Cheminants +3h 10m 06s
  • 4. Félix de Navacelle - #916 Felixdenav +3h 25m 41s
  • 5. Pierre le Roy - #925 Arthur Loyd +3h 39m 32s

Portfolio



A la une