SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Transat en Double

Violette Dorange : "Le Figaro-Bénéteau 3… je le vois un peu comme un Pogo 3 en plus grand"

jeudi 6 mai 2021Redaction SSS [Source RP]

La Rochelaise Violette Dorange, à tout juste 20 ans, part pour sa deuxième transat en course. Elle s’est associée à Alan Roberts, skipper britannique talentueux et expérimenté en Figaro. Les deux bizuths comptent bien faire bonne figure dans cette première édition de la Transat en Double (Concarneau / Saint-Barthélemy, départ le 9 mai) en Figaro Bénéteau 3.

Passion et détermination ! Violette a démarré la voile très jeune en 420 et a vite brillé sur le circuit mondial en voile légère. Suivront ensuite des aventures hors norme et originales comme la traversée de la Manche et du détroit de Gibraltar sur un Optimist. Puis à 18 ans à peine, Violette découvrira le Mini 6.50, avec très vite sa première transatlantique en solitaire, la Mini Transat en 2019. Piquée par la course au large et sa soif d’apprendre et d’aller toujours plus loin, Violette a décidé d’intégrer la classe Figaro et s’est frottée à l’excellence de la voile lors de sa première Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en 2020.

Heureuse de retrouver le large, Violette emmène Alan Roberts à bord de DeVenir pour un double-mixte sur la Transat en Double.

Retrouver les sensations du large lors de cette Transat en Double 2021

« J’ai très envie de me retrouver de nouveau au large et de revivre les sensations que j’avais pu découvrir lors de la Mini Transat. C’est d’ailleurs Jean-Pierre Dick (ami de mon père) qui m’avait dit ’Va faire la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat , tu vas adorer !’ En Figaro Bénéteau 3, ce sera différent, nous pourrons jouer un peu plus avec les fichiers météo que nous recevrons à bord et nous serons deux. Ça va être très sympa ! Je remercie d’ailleurs Alan de m’accompagner et de me transmettre son expérience. Il est fan de course en double ! », s’enthousiasme Violette. Une image contenant personne, extérieurDescription générée automatiquement

La Transat en Double « c’est 20 jours à fond ! »

« Le Figaro Bénéteau 3 est un super support, une des meilleures catégories pour progresser puisqu’on retrouve sur le circuit des personnes très expérimentées. Le Figaro Bénéteau 3 est un bateau très exigeant et très physique où les manœuvres demandent beaucoup d’efforts. Après je le vois un peu comme un Pogo 3 (bateau sur lequel Violette a couru la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat ) en plus grand donc je sais très bien à quel genre de course m’attendre ! Ça va être 20 jours à fond et on va énormément apprendre ! », poursuit Violette.

Un duo de bizuths heureux de naviguer ensemble

« J’ai choisi Alan car il a une super bonne expérience. Ça fait des année qu’’il est en Figaro Bénéteau. Je voulais faire cette transat avec quelqu’un capable de m’apporter des clés sur les réglages des voiles, la gestion de météo, etc... Alan est aussi une personne très simple avec qui je pense bien m’entendre sur un bateau et il est très rigoureux dans sa préparation. C’est l’équipier idéal pour moi ! En double on vit un vrai partage, on s’ennuie beaucoup moins sur l’eau et on progresse plus vite. Je suis très heureuse de vivre cette transat avec Alan », confie Violette.

Alan, quant à lui, reconnait la belle opportunité de cette association et le talent de son jeune binôme : « Violette est très forte, elle a déjà traversé l’Atlantique en Mini et a fait La Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire l’an passé. Elle navigue très bien et a des idées intéressantes. Nous avons bien progressé depuis le début de nos entraînements. Nous arrivons à identifier les forces et les faiblesses de chacun et les choses à améliorer. Cette course est une opportunité pour renforcer nos connaissances en météo et apprendre à fonctionner en double à bord ».

Objectif : faire une belle course

« Notre premier objectif est d’arriver de l’autre côté. Le deuxième est d’apprendre et de nous améliorer tous les deux. Ensuite, sportivement, je sais que nous pouvons être pas mal. Si nous naviguons bien et que nous ne faisons pas de bêtises, il n’y a aucune raison que nous ne puissions pas finir dans le top 10 », ajoute Alan.

Violette Dorange, une sportive engagée

Palmarès de la jeune femme de 20 ans, sportive de haut-niveau en voile et étudiante en ingénierie à l’INSA de Rennes :

  • 2020 : Solitaire du Figaro / 30e - A 19 ans Violette est la plus jeune femme sur La Solitaire du Figaro
  • 2019 : Mini Transat 6.50 / 16e
  • 2018 : Championnat du Monde Jeunes 420 (USA) / médaille de bronze
  • 2017 : La 1re à traverser le détroit de Gibraltar sur un Optimist
  • 2017 : Vice-Championne du Monde de 420 Sanya (Chine) ; Championnat d’Europe Open 420 à Athènes (Grèce) / 3e ; Championne de France 420
  • 2016 : La 1re à traverser La Manche sur un Optimist - Ile de Wight / Cherbourg
  • 2016 : Championnats du Monde Jeunes en 420 à Auckland (NZL) / Médaille de bronze ; Championne de France 420 2015 : Championnat d’Europe Optimist (Pays de Galles) / 4e

- Communiqué Isabelle Delaune / www.violettedorange.com



A la une