Sea, Sail & Surf

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Route des Princes

Sidney Gavignet et Lalou Roucayrol vainqueurs à Lisbonne

mercredi 12 juin 2013Redaction SSS [Source RP]

Ce jour d’arrivées de la première étape off-shore de la Route des Princes ne pouvait pas mieux tomber. Un demi million de personnes fête, au moment même où les multicoques remontent le Tage, les saints populaires. Une journée exceptionnelle dans la capitale portugaise qui a vu la victoire de Oman Air-Musandam en MOD70 et de Arkema-Région Aquitaine en Multi50.

Ils ont dit

Sidney Gavignet (Oman Air – Musandam)

« Nous sommes heureux, nous avons fait du bon travail, seulement quelques petites erreurs, mais c’est un bon résultat. Cela signifie simplement que nous travaillons bien ensemble. Hier soir, c’était un peu difficile. Nous avons eu Spindrift et Prince de Bretagne juste derrière nous à la côte. Ils remontaient, et la bascule que nous venions chercher n’arrivait pas ! Ca a été difficile, rien n’était joué jusqu’au bout. En fait, nous étions tous ensemble à Benicarlo, mais quand nous sommes allés au large, c’est là que nous avons pris la tête, jusqu’à 20 milles devant. Nous étions bien positionnés et je suppose que ce fut un moment clé de la course. J’ai passé une seule journée avec Jean-Yves Bernot sur ​​la météo avant de venir à Valence et pour être honnête, beaucoup de choses se sont éclaircies dans mon esprit. Je voudrais lui dédicacer cette manche. C’était juste une journée, je dois dire que cela m’a rendu plus confiant car nous n’avons pas de navigateur à bord. Sans poste de navigateur, je sortais les fichiers météo, je les examinais et ensuite nous prenions une décision tous ensemble."

Lionel Lemonchois (Maxi80 Prince de Bretagne)

« C’était compliqué mais très sympa. La météo en Méditerranée a été comme d’habitude, un peu aléatoire. Un coup il y avait trop de vent, un coup pas assez. On a fait beaucoup de près. Oman Air-Musadam a réussi à s’échapper, d’autres sont restés derrière. En ce qui nous concerne, on n’a été pas trop mal servi. Nous, on était avec Edmond de Rothschild mais on a mieux négocié deux ou trois passages et il n’est jamais revenu. C’est parti par devant. Le passage de Gibraltar a été assez simple. Assez venté au début. On a navigué très toilé, avec Sprindrift jamais très loin. Nous avons été à la bagarre quasiment tout du long. C’était vraiment super. On n’a rien cassé, le bateau est nickel. Idem pour l’ambiance à bord. J’ai embauché un « petit jeune », Jean-Luc Nélias, qui n’est pas trop mauvais à la nav (rires)… ça aide bien, c’est sûr. Depuis hier soir, on a fait que reprendre des milles à Oman. Il nous a mis une trentaine de milles au début mais on a grignoté et grignoté… Il a bien joué, bravo ! L’arrivée à Lisbonne c’est sympa. C’est toujours un endroit où on aime venir. L’entrée du Tage, c’est magnifique ! Si je suis heureux ? Oui, le bateau a été bien, il va de plus en plus vite. »

Lalou Roucayrol (Arkema –Région Aquitaine)

« C’était une régate incroyable. Depuis le début, avec Actual, nous avons navigué côte à côte, à se contrôler, à se surveiller, à s’envoyer au lof comme autour de trois bouées ! Yves Le Blevec et son équipage navigue vraiment bien, alors c’est une grande fierté pour nous. Surtout que c’est notre première grande course, et on la claque ! Il faut dire qu’on n’a pas chômé. L’équipage a très peu dormi, on a tout donné, nous n’avions pas le choix pour rester dans le match. C’était magnifique, quelle régate ! Et si Actual avait gagné, j’aurais été aussi fier… »


Voir en ligne : Info presse www.routedesprinces.fr


Classement général

MOD 70

  • 1 : Oman Air – Musandam (48 pts)
  • 2 : Spindrift (44 pts)
  • 3 : Edmond de Rothschild (42 pts)
  • 4 : Virbac-Paprec 70 (34 pts)

Ultime

  • 1 : Maxi 80 Prince de Bretagne (44 pts)

Multi 50

  • 1 : Arkema – Région Aquitaine (42 pts)
  • 2 : Actual (36 pts)
  • 3 : FenêtréA-Cardinal (32 pts)
  • 4 : Rennes Métropole - Saint Malo Agglomération (28 pts)


A la une