SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse

EFG Sailing Arabia - The Tour

8e Tour d’Arabie : Le Diam 24 remplace le Farr 30

mercredi 1er novembre 2017Redaction SSS [Source RP]

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

L’EFG Sailing Arabia – The Tour - également connu comme le Tour d’Arabie - change de visage. Pour sa 8e édition, l’épreuve phare de la voile au Moyen Orient évolue avec un nouveau support et un nouveau format. Après sept éditions en monocoque, c’est maintenant en trimaran Diam 24 Diam 24 #Diam24 que la compétition se déroule et tout se joue au cœur du Sultanat à travers huit étapes remontant le pays, du Sud vers le Nord.

David Graham, CEO d’Oman Sail, explique : « En sept ans, l’EFG SAiling Arabia – The Tour est devenu l’épreuve de course au large majeure de la région et une très bonne destination pour les entraînements hivernaux des marins venus du monde entier. L’édition 2018 marque une nouvelle étape avec un nouveau format de course et un nouveau support qui va susciter l’intérêt des marins locaux, régionaux mais aussi du reste du monde. Le Sultanat a un héritage maritime incroyable et des paysages fabuleux pour le tourisme et la voile. Le parcours a été créé pour mettre en valeur de nouvelles destinations. Le nouveau EFG Sailing Arabia – The Tour va faire la promotion de la culture et des atouts d’Oman tout en proposant une plateforme de sponsoring Sponsoring #Sponsoring performante. »

Le Diam 24 Diam 24 #Diam24 , un trimaran spectaculaire et engageant

Le bateau retenu, le Diam 24 Diam 24 #Diam24 , est un trimaran spectaculaire à 3 ou 4 équipiers. Dessiné par le cabinet VPLP, spécialiste du multicoque, il séduit aussi bien les professionnels que les marins passionnés. Il a d’ailleurs été choisi par le Tour de France à la Voile en 2015 et rencontré un succès immédiat tant auprès du public que des marins. Aujourd’hui, de nombreuses épreuves sont organisées, que ça soit en Méditerranée, en Angleterre ou dans les Antilles. Il se prête aussi bien aux InPort Races, ces courses intenses disputées au plus près du public qu’aux grands raids de plusieurs dizaines de milles.

Un parcours entre dunes et déserts

Cette épreuve de 14 jours – du 3 au 17 février – se déroule en 8 étapes avec 3 raids offshore, 3 raids côtiers et 4 journées d’Inport Races. Les Diam 24 sont démontés et transportés entre les sites, sauf quand ils sont convoyés par la mer, en course. L’épreuve débute à Salalah, un port de 200 000 habitants situé au Sud du Pays, par un premier In-Port et le lendemain, un long raid côtier jusqu’à Mirbat, à l’Est, dans un paysage de montagnes subtropicales et de grandes plages de sables blanc.

Les concurrents se dirigent ensuite vers Duqm, au Nord pour une nouvelle étape alternant In Port Races et raid côtier devant plages vierges et dunes de sable. Ils se rendent ensuite sur l’île de Masirah où ils disputent un raid côtier ainsi qu’un raid offshore.

Le second raid offshore se dispute entre le village de Ras Al Hadd – point de jonction de la Mer d’Arabie et du Golfe d’Oman – et le port historique de de Sour créé au 6e siècle. Après Sour, la flotte se déplace vers la ville de Bandar Al Khiran, connue pour son isolement et sa côte découpée. Les concurrents s’élancent pour le dernier raid offshore vers Mutrah, dans la périphérie de Mascate, la capitale. C’est aussi dans ce port que se déroule la finale de l’EFG Sailing Arabia – The Tour.

Une formule « clé en main »

Oman Sail, organisateur de l’épreuve, propose une formule clé en main pour permettre aux équipages et à leurs partenaires de profiter au mieux de la course. Le package comprend le transport du bateau de la France vers le Sultanat (aller – retour) et, sur place, la nourriture, l’hébergement, les déplacements (y compris vol intérieur) et la logistique. Créé en 2008, Oman Sail est l’organisateur de toutes les épreuves sur le Sultanat et possède un savoir-faire reconnu dans ce domaine.



A la une