SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Coupe du Monde de Voile

World Cup Series Miami : Des médailles pour Hélène Noesmoen, Louis Giard, Pierre Le Coq et Peponnet & Mion

lundi 29 janvier 2018Information FF Voile

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Organisée à Miami, la deuxième des trois étapes des World Cup Series 2017-2018 (Coupe du Monde de Voile), est le premier rendez-vous de la voile olympique en ce début d’année. Du 21 au 28 janvier, la porte des Amériques a accueilli plus de 540 marins, de 50 nationalités différentes. Carton plein pour la planche à voile tricolore, grâce aux belles performances d’Hélène Noesmoen chez les Femmes et de Louis Giard et Pierre Le Coq chez les Hommes. Première médaille pour le nouveau duo Peponnet / Mion qui se couvre d’argent en dériveur double.

C’est une entrée en matière réussie pour l’Equipe de France de Voile, notamment pour les planchistes qui remportent 3 des 4 médailles de la délégation. Même si l’objectif majeur de l’année aura lieu plus tard dans la saison à l’occasion du Championnat du Monde groupé au Danemark (30 Juillet – 12 août), certains coureurs n’ont pas attendu pour performer. C’est dans des conditions météo très variées, très intéressantes pour effectuer l’état des lieux de chacun, que les compétiteurs ont disputé a minima 6 courses (RS:X Hommes) sur le plan d’eau de Miami. En effet, la semaine aura débuté dans des conditions légères typiques de la Floride avant de subir des vents plus forts obligeant l’organisation Organisation #organisation à annuler des courses.

« Nous avons été très dominateurs en RS:X », nous explique Guillaume Chiellino Directeur de l’Equipe de France.

A commencer par le Carnacois Louis Giard qui gagne à nouveau à Miami après sa victoire de l’an dernier.

« Je ne crois pas avoir de feeling particulier avec ce plan d’eau. Il est technique et c’est ce qui le rend riche et intéressant. J’essaye juste de faire de mon mieux à chaque fois que je viens ici, l’atmosphère est très agréable et c’est toujours un plaisir de lancer la saison ici ».

Une belle victoire qui va de paire avec celle de la Sablaise Hélène Noesmoen qui est allée chercher la victoire dans le dernier bord de la medal race (Finale) qu’elle a remportée brillamment.

« Je suis très heureuse de faire mon 1er podium à l’international senior et de commencer la saison comme ça sachant que mes objectifs sont fixés plus tard dans la saison. En plus, je suis ravie que ça soit l’année où j’intègre l’Equipe de France ».

D eux médailles d’Or auxquelles il faut ajouter la médaille de Bronze de Pierre Le Coq (CMV St Brieuc) et la belle 7e place de Thomas Goyard (A. Calédonienne P.A.V).

C’est en dériveur double masculin, que vient la quatrième médaille Française. Bien placés toute la semaine, Kévin Péponnet et Jérémie Mion ont fait une très belle régate et terminent 2e derrière l’équipage anglais. « Je suis très content de cette performance avec Kevin. Après à peine 6 mois ensemble, je n’en espérais pas autant aussi vite. Nous avons vraiment beaucoup travaillé cet hiver, et c’est très satisfaisant de voir que notre persévérance paie déjà », explique Jérémie Mion.

Dans les autres séries, en dériveur solitaire féminin, la Rochelaise Mathilde de Kerangat passe tout près du podium en terminant 6e. En 49er, le duo Mathieu Frei / Noé Delpech obtient également une belle 7e place pour leur première régate ensemble. Des finalistes dont faisait également partie le jeune équipage de 470 féminin Jennifer Poret et Camille Hautefaye, qui participent à leur deuxième medal race d’affilée en World Cup après celle de Gamagori.

Tous les regards sont maintenant tournés vers la dernière étape de la Coupe du Monde de Voile qui sera organisée à Hyères du 22 au 29 avril, sauf pour les Finnistes, dont Jonathan Lobert, qui disputeront leur Championnat d’Europe à Cadix en mars et pour certains membres de la délégation française qui iront à Palma en avril. D’ici là, tout le monde va se reposer quelques jours, faire le bilan de cette session américaine et repartir en stages d’entrainement dès le mois de février.


Hélène Noesmoen, SN Sablais, RS:X Femmes : « Je suis très heureuse de faire mon 1er podium à l’international senior et de commencer la saison comme ça sachant que mes objectifs sont fixés plus tard dans la saison. En plus, je suis ravie que ça soit l’année où j’intègre l’Equipe de France. Cet hiver, je me suis préparée dans une vison à plus long terme, les yeux rivés sur l’objectif d’Aahrus cet été. L’idée de Miami était de faire un état des lieux, afin d’avoir un vrai regard sur mes axes de travail. Je voulais aussi savoir où j’en étais dans ma progression. C’est une très bonne surprise. »

Louis Giard, YC Carnac, RS:X Hommes : « Je ne crois pas avoir de feeling particulier avec ce plan d’eau. Il est technique et c’est ce qui le rend riche et intéressant. J’essaye juste de faire de mon mieux à chaque fois que je viens ici, l’atmosphère est très agréable et c’est toujours un plaisir de lancer la saison ici. L’objectif de l’année, c’est sans aucun doute le Championnat du Monde à Aarhus. Tout le monde sera très bien préparé pour ce rendez-vous, il va donc falloir monter en puissance dans les mois qui précèdent ce Championnat pour arriver fin prêt ! Tout le monde aura du volume d’entraînement dans les jambes et je pense que l’on pourra vraiment juger la concurrence à ce moment-là. De plus, l’échéance de qualification des nations rajoute un intérêt supplémentaire au niveau de l’enjeu ! »

Pierre Le Coq, CMV St-Brieuc, RS:X Hommes : « Depuis le mondial fin septembre, j’ai repris une préparation assez classique à Brest, alternant les entraînements avec le Pôle France et un peu de préparation physique en parallèle. Je suis arrivé avec un bon fond de jeu sur Miami mais il y a encore du boulot pour arriver à mon meilleur état de forme. L’objectif cette année, c’est le championnat du monde au mois d’août, je vais y aller crescendo et d’ici la coupe du monde à Hyères, j’ai déjà un premier bloc de travail physique au programme. Cette régate sera le premier objectif important de cette saison 2018. »

Jérémie Mion, SR Havre, 470 Hommes : « Je suis très content de cette performance avec Kevin. Après à peine 6 mois ensemble, je n’en espérais pas autant aussi vite. Nous avons vraiment beaucoup travaillé cet hiver, et c’est très satisfaisant de voir que notre persévérance paie déjà, ceci dit, pas de précipitation, la route est encore longue ! Ce résultat est quand même un bon repère, car cette épreuve était bien représentative du niveau mondial. Tout le monde était présent sauf les Australiens. C’était donc une belle occasion pour évaluer notre niveau en vue du prochain mondial. Pour couronner le tout, on aura eu de la mole, du médium et du vent très fort. On ne pouvait pas rêver mieux ! »

Guillaume Chiellino, Directeur de l’Equipe de France : « Le bilan de cette session à Miami est très positif pour l’Equipe de France. D’abord, parce que nous avons eu d’excellentes conditions de navigation avant la régate qui nous ont permis de faire un bon volume d’entraînement et évidemment parce que les résultats ont été très bons. Cette régate était intéressante car nous avons eu des conditions de vent très variées du petit temps au début et des conditions beaucoup plus soutenues sur la fin de la semaine. En RS:X, nous avons été très dominateurs. Louis gagne à nouveau après sa victoire l’an dernier, Pierre prend une belle troisième place et Thomas termine 7e. Chez les filles Hélène a fait une très belle régate et est allée chercher la victoire dans le dernier bord de la medal race qu’elle a remportée brillamment. En 470, Kévin et Jérémie ont fait une très belle régate et terminent 2e. Les filles, Jennifer et Camille, font leur deuxième medal race d’affilée en World Cup après ce lle de Gamagori. Mathilde en radial finit 6e elle passe tout près du podium ; en revanche, Jean-Baptiste est passé à côté de cette compétition, il aura à cœur de revenir en forme pour Palma. Pour nos Finnistes, la régate a été un peu difficile également mais Jon profitait de cette compétition de début de saison pour tester du matériel. Enfin, en 49er, Mathieu et Noé prennent une belle 7e place pour leur première régate ensemble. C’est de bon augure pour débuter l’année. »

Final podium positions :

470 Men

  • 1. Luke Patience / Chris Grube, GBR, 24
  • 2. Kevin Peponnet / Jeremie Mion, FRA, 51
  • 3. Anton Dahlberg / Fredrik Bergström, SWE, 57

470 Women

  • 1. Tina Mrak / Veronika Macarol, SLO, 37
  • 2. Agnieszka Skrzypulec / Irmina Mrozek Gliszczynska, POL, 54
  • 3. Ai Kondo Yoshida / Miho Yoshioka, JPN, 63

49er Men

  • 1. Dylan Fletcher-Scott / Stuart Bithell, GBR, 50
  • 2. Diego Boton le Chever / Iago Lopez Marra, ESP, 51
  • 3. Federico Alonso Tellechea / Arturo Alonso Tellechea, 65

Finn

  • 1. Giles Scott, GBR, 19
  • 2. Caleb Paine, USA, 51
  • 3. Alican Kaynar, TUR, 54

Laser Men

  • 1. Tom Burton, AUS, 51
  • 2. Philipp Bihl, GER, 68
  • 3. Nick Thompson, GBR, 69

Laser Radial Women

  • 1. Alison Young, GBR, 71
  • 2. Emma Plasschaert, BEL, 80
  • 3. Anne-Marie Rindom, DEN, 87

Nacra 17

  • 1. Jason Waterhouse / Lisa Darmanin, AUS, 16
  • 2. Santiago Lange / Cecilia Carranza Saroli, ARG, 39
  • 3. Thomas Zajac / Barbara Matz, AUT, 49

RS:X Men

  • 1. Louis Giard, FRA, 21
  • 2. Kiran Badloe, NED, 34
  • 3. Pierre Le Coq, FRA, 39

RS:X Women

  • 1. Helene Noesmoen, FRA, 42
  • 2. Flavia Tartaglini, ITA, 43
  • 3. Blanca Manchon, ESP, 44

Full results : www.sailing.org/worldcup/results/



A la une