SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

Class 40

Mr Paye : "Je suis très fier d’accompagner Adrien [Hardy] et mettre les couleurs d’AGIR Recouvrement sur un autre support, le 40 pieds pour la Solidaire du Chocolat"

lundi 23 janvier 2012Redaction SSS [Source RP]

Pour la 5e année consécutive, AGIR Recouvrement poursuit son partenariat voile avec Adrien Hardy. Le menu 2012 s’annonce copieux : l’entrée est Atlantique et a pour nom Solidaire du Chocolat Solidaire du Chocolat #solidaireduchocolat , le plat de résistance breton avec la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire et le dessert méditerranéen avec la Izmir Cup.

Engagée pour une nouvelle année sur le circuit Figaro et 40 pieds, l’entreprise AGIR Recouvrement mise sur le développement durable. Accompagner un projet dans le temps pour l’amener à maturité, voilà le credo de Mr. Paye, président-directeur de cette société de plus de 90 salariés :

« Adrien fait désormais partie de l’entreprise, le temps crée des liens et des habitudes qui nous permettent d’avoir une totale confiance dans notre skipper. Nous souhaitons que cette nouvelle année soit synonyme de nombreux podiums ou victoires ! Avec son palmarès, son talent et son expérience, nous savons qu’Adrien peut et veut, comme il le rappelait lui-même lors de son passage dans l’entreprise en début d’année, faire de 2012 une année de victoires. »

Dans le sillage de 2010 où Adrien Hardy remporte une superbe victoire d’étape de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire en Irlande, puis de celle de 2011 où il inscrit ses performances dans la durée, la montée en régime du skipper d’AGIR Recouvrement est incontestable comme il le souligne lui-même :

« j’ai gagné en régularité aux avant-postes avec 7 podiums au cours de la saison passée : ma victoire lors de la Solo Concarneau, 3 podiums lors de la Generali Solo, un podium pendant la Solitaire et 2 podiums pendant le Tour de Bretagne. L’objectif principal de la saison était d’être plus régulier, ce qui a été le cas, il faut continuer dans ce sens pour espérer terminer sur les podiums au classement général. »

Malgré ses bons résultats, Adrien ne se repose pas sur ses lauriers et continue de se remettre en question pour viser l’excellence comme il le confie :

« Cinq ans, c’est la période où l’on peut se poser la question de continuer ou arrêter en Figaro. Pour moi, les résultats sont là, et surtout en progression. Je n’ai pas envie d’arrêter, je me dis que j’ai encore une carte à jouer dans cette série. Cette année est peut-être la bonne pour briller. Je prends toujours autant de plaisir, davantage même sur les deux dernières années. C’est très plaisant d’être devant, comme cela a été le cas cette année, cela me donne envie de continuer pour faire encore mieux. »

On se souvient, par exemple, de la 4e et dernière étape de la Solitaire du Figaro Solitaire du Figaro #LaSolitaire 2011 où il avait démontré l’étendu de son talent en dominant les premières heures de course et en passant toutes les bouées en tête au départ des Sables-d’Olonne devant le futur vainqueur de l’étape de la course, Jérémie Beyou.

L’aventure Aventure humaine et sportive qui lie le marin nantais et l’ensemble des salariés de la société se poursuit avec une année 2012 riche en évènements, comme le rappelle Mr Paye :

« Le programme de cette nouvelle saison est très enthousiasmant. Je suis très fier d’accompagner Adrien et mettre les couleurs d’AGIR Recouvrement sur un autre support, le 40 pieds pour la Solidaire du Chocolat Solidaire du Chocolat #solidaireduchocolat . On attend beaucoup de cette course, d’autant plus qu’Adrien partira favori car il a gagné la dernière édition en 2009. Nous sommes d’autant plus contents de participer à cette course dans la mesure où le 40 pieds sera également aux couleurs de Bureau Veritas, un de nos clients, c’est un beau symbole. »

Lors de la première édition de cette course entre Nantes et Yucatan (Mexique), Adrien Hardy, en double avec Tanguy de Lamotte, avait en effet remporté une belle victoire devant deux ténors de la course au large, l’italien Giovanni Soldini et le suisse Bernard Stamm.

« Je suis très content, explique Adrien, de remettre en jeu mon titre gagné avec Tanguy. Je naviguerai avec Stéphane Le Diraison, un marin talentueux issu comme moi de la filière 6.50. Lui connait le bateau, moi la course et le parcours. Notre ambition : remporter cette 2nde édition ! »

- Info presse www.adrienhardy.com



A la une