SeaSailSurf®

Du grand large à la plage : Toute l’actualité des sports de glisse depuis 2000

#Mini650 #MiniTransatLaBoulangère

Mini-Transat La Boulangère : Tréhin, Jambou, Bouroullec se partagent le podium proto de la 1re étape en 26 minutes

lundi 14 octobre 2019Redaction SSS [Source RP]

Le dénouement de la première étape de la Mini-Transat Mini-Transat #MiniTransat La Boulangère a été incroyable en proto, la nuit dernière à Las Palmas de Gran Canaria. Dans des tous petits airs, trois des grands animateurs de ce parcours de 1 350 milles au départ de La Rochelle se sont disputés la victoire jusqu’aux derniers milles et c’est finalement Axel Tréhin qui a franchi le premier la ligne d’arrivée (à 4h36 heure française) après 8 jours, 17 heures, 58 minutes et 28 secondes de course. Axel a été suivi de François Jambou (à 6 minutes et 22 secondes) et Tanguy Bouroullec (à 26 minutes et 07 secondes). Les trois marins racontent ce premier acte hors-norme.

Axel Tréhin, premier : « On est à égalité, mais c’est moi qui ai gagné ! »

« Cette première étape a été très complète. Il y a eu du vent, moins de vent, du près, du portant, un poil de reaching… Il y a eu du placement de la stratégie et des moments où il fallait faire de la vitesse Vitesse #speedsailing . Les conditions étaient compliquées et il y avait des coups à jouer. C’était hyper intéressant. Je commençais à me morfondre hier en voyant la nuit tomber. Je me disais que François (Jambou) et Tanguy (Bouroullec) étaient arrivés avant que le vent mollisse. Mais j’ai entendu causer à la VHF et compris qu’ils étaient collés l’un à côté de l’autre. Ça m’a fait un bien fou ! Je me suis calé à leur droite et le nouveau vent est justement venu de la droite. Je suis revenu avec de la pression, quasiment à égalité. Et au dernier moment il y a eu une grosse droite, un cadeau du ciel. Terminé bonsoir ! Les écarts sont très faibles avec François et Tanguy. On est à égalité, mais c’est moi qui ai gagné ! Je veux faire une belle deuxième étape pour finir le job. Personne ne se fera de cadeau, ce sera aussi une belle bagarre, je ne suis pas inquiet ! »

François Jambou, 2e : « Je pensais avoir course gagnée »

« Quand je suis arrivé devant Gran Canaria il y avait 10 nœuds de vent, je ne voyais personne à l’AIS. Je pensais que j’avais course gagnée. Mais ça ne s’est pas du tout passé comme ça. Axel et Tanguy sont revenus par derrière avec la pression, je n’ai rien pu faire. Axel est arrivé à 8 nœuds et j’étais à 0. J’ai redémarré quand il était à côté de moi et je n’avais pas la bonne voile. C’est dur d’arriver 2e quand tu as mené cinq jours. Mais c’est aussi ça qui est beau dans la course au large, le fait qu’il y ait des rebondissements. C’est une régate, on a tous envie de gagner la manche. Mais je suis 2e et je ne vais pas faire le rabat-joie. J’ai été vaincu par un très bon marin. L’objectif de départ est atteint, je suis encore dans le coup. Nous sommes à égalité avec Axel et Tanguy. La victoire reste carrément jouable. J’ai la niaque pour la deuxième étape. »

Tanguy Bouroullec, 3e : « Tout reste à faire dans la deuxième étape ! »

« Je suis très content de faire un podium ! Ce fut un très gros finish avec Axel et François. Il y a eu beaucoup de suspense sur la fin. Ce n’est pas passé pour moi mais l’écart n’est pas catastrophique. On arrive tous les trois ensemble à Las Palmas, Axel avait 7 milles de retard il y a quelques heures et il nous double juste à la fin, c’est assez fou ! Au final ça me fait 26 minutes de retard, donc ça va, je prends. Tout reste à faire dans la deuxième étape ! On a eu des conditions compliquées et variées. La sortie du golfe de Gascogne n’a pas été facile. On s’est pris deux fronts. Ensuite dans les alizés portugais la mer était vraiment violente. Pendant deux jours et demi c’était assez dur, il fallait réussir à réduire pour ne pas tout casser. Après le reste de la première étape a été assez paisible. Un peu de vent et du soleil, parfait pour finir ! Je n’ai pas trop pu exploiter les foils. Je ne suis pas allé voler dans les alizés portugais, j’essayais plutôt de freiner pour ne pas casser. Mais bon ils ont quand même servi un peu, notamment pour essayer de revenir sur François, j’étais bien calé sur le foil Foil #foil et ça avançait bien. »

- Communiqué www.minitransat.fr

ORDRE D’ARRIVEE DE LA PREMIERE ETAPE

​​​​​​​ PROTO

  • 1- Axel Tréhin (945 – Project Rescue Ocean) à 4h36’28’’ (heure française)
  • 2- François Jambou (865 – Team BFR Marée Haute Jaune) à 4h42’50’’ (heure française)
  • 3- Tanguy Bouroullec (969 – Cerfrance) à 5h02’35’’ (heure française)


A la une